Essai – Seat Leon SC 1.8 TSI FR 180ch

Essai – Seat Leon SC 1.8 TSI FR 180ch

SEAT, marque espagnole faisant partie du groupe Volkswagen depuis un bon moment, héritant des motorisations et plateformes des Audi et Volkswagen est une marque qui a toujours été dans l’ombre de ses sœurs allemandes mais avec cette nouvelle SEAT Leon SC, qui est un format coupé tout nouveau il se pourrait bien que la donne ait changé..

dsc05054

DESIGN

En tout honnêteté, la SEAT Leon n’a jamais conquis mon cœur, l’ancien modèle était trop gros, les formes trop généreuses, ici avec cette nouvelle mouture, SEAT a fait assez fort, si on fait abstraction du sigle SEAT, l’arrière ressemble comme deux gouttes d’eau à celui de la dernière Audi A3, c’est plutôt flatteur pour l’espagnole.

Pour moi c’est une Audi A3 légèrement différente et rebadgée en SEAT, les lignes sont fluides avec es traits acérés sur les cotés, elle a été dessiné avec un couteau et j’aime beaucoup les saignées sur les cotés.

SEAT, avec ce modèle a lancé un nouveau format intitulé « SC » pour Sport Coupé, cela lui va a ravir puisque c’est un modèle FR, la terminaison habituelle pour les modèles sportifs chez la marque de Martorell.

MOTEUR

Avant d’essayer cette voiture, SEAT m’avait demandé ce que je désirais essayer sur cette nouvelle Leon, mon amour pour les motorisations essence m’a fait penché pour ce modèle FR (pas pour France hein mais pour Formula Racing ) équipé d’un bloc 1.8 TSI de 180ch couplé à une boite DSG 7, l’essai semblait très prometteur sur le papier, reste à voir en pratique puisque c’est la toute première fois que j’essaye pour AutoDay une SEAT.

Comme la tradition l’oblige, ce moteur a été introduit dans un premier temps chez Audi, ensuite chez Volkswagen et pour finir chez SEAT, on peut donc se douter que c’est une motorisation éprouvée, et surtout fiable. Au premier tour de clé, le bloc 1.8 essence sait se faire très discret malgré la double sortie d’échappement inox.

C’est aussi la première fois que je conduisais une voiture équipé de la si réputé boite DSG et on peut dire que je n’ai pas été déçu, les rapports s’enchainent à une vitesse incroyable et le tout sans à coups, vraiment dingue la fluidité.

Le plus gros reproche que je pourrais faire à ce coupé qui se dit à vocation sportive est le comportement en mode sportif, pour désactiver ou dégrader l’ESP il faut aller chercher dans les menus très très bien cachés.

Une fois le mode sport activé, impossible de passer les vitesses en zone rouge alors certes vous allez me dire que nous ne sommes pas sur un circuit mais sur des petites routes avec ce type de boites DSG 7 et les palettes au volant on a envie de faire rougir le moteur mais impossible.

Encore un petit reproche du coté de la sonorité, là encore on est sur un modèle Cupra mais j’aurai aimé un petit bourdonnement à bas régime, la sortie se fait vraiment trop discrète c’est dommage.

CONDUITE

Du coté de la conduite, mon installation dans les baquets composés d’un mélange de cuir et d’alcantara est du plus bel effet, ces derniers sont bien enveloppant confèrent une excellent assise, on est dans un modèle sport et on le sent, les surpiqures rouges vives sont omniprésentes dans l’habitacle, caliente !

Le comportement de la voiture sur la route est très impressionnant de stabilité, ça tient peu importe la vitesse elle ne déçoit et ne surprend jamais, pour avoir conduit de nuit lors de cet essai j’ai pu vérifier l’efficacité des nouveaux feux « Full LED » et bien ça éclaire fort, l’approche sur les publicités est très marketing mais ça marche !

Dire que l’on voit comme en plein jour serait mentir, mais c’est l’éclairage le plus efficace que j’ai essayé et esthétiquement c’est assez jolie de voir un feux sans ampoule apparente avec les feux diurnes LED.

AMBIANCE A BORD

A bord, j’en parlais au dessus, la sportivité est omniprésente, les sièges maintiennent bien, la qualité de finition est très satisfaisant à part quelques plastiques durs disgracieux, on retrouve un équipement digne d’une Volkswagen voir d’une Audi. J’ai l’impression que SEAT franchit un cap dans la hiérarchie en la trouvant plus proche d’une Audi que d’une Volkswagen. Le gros plus à bord est l’ordinateur de bord qui reprend toutes les informations nécessaires que l’on peut changer grâce à la molette au volant très simplement, on retrouve même la température d’huile et d’eau, comme sur un modèle très sport.

Si on utilise le GPS, les prochains virages sont indiqués sur le compteur facilitant la conduite sans être obligé de décrypter le GPS que je n’ai pas trouvé très clair mais petit détail amusant et surtout pratique, quand je me suis retrouvé en réserve de carburant, un message est apparu sur le GPS m’invitant à trouver la station d’essence la plus proche, c’est la première fois que je vois ça.

Les + :

  • Design réussie ressemblant à une Audi
  • Finition sportive FR
  • Boite DSG7 d’une efficacité redoutable
  • Ordinateur de bord en couleur exemplaire claire et efficace

Les - :

  • Sonorité échappement trop discrète
  • Comportement sportif du moteur trop aseptisé
  • Palettes au volant trop petite

Si je dois conclure en quelques mots cet essai, je dirai que j’ai été ravi de conduire cette nouvelle SEAT Leon SC à la sauce FR, son design est très réussie elle est magnifique,  première fois que j’ai entre les mains une SEAT, le deal est respecté pour un modèle FR, comportement et finitions sportives sont au rendez-vous.

Le moteur est à la hauteur malgré des petites déceptions mais je chipote sur des détails assez futiles au finale, elle s’avère efficace et c’est tout ce qu’on lui demande. Je serai quand même curieux de tester le modèle Cupra qui est LE modèle énervé de la gamme.

Je vous laisse l’admirer sur tous les angles et faites attention il se pourrait bien que vous tombiez raide dingue.

Découvrez l’article et les photos de l’essai sur le site Autoday : http://www.autoday.fr/essais/2404-essai-seat-leon-sc-1-8-tsi-fr-180ch/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>