SEAT affiche le plus important chiffre d’affaires de son histoire avec près de 6,5 milliards d’euros

seat-chiffre-d-affaires

Martorell, 26/03/2014 – SEAT progresse malgré la crise économique. Avec des ventes et une production en hausse, SEAT a clôturé l’année 2013 avec le plus important chiffre d’affaires de son histoire, atteignant 6,473 milliards d’euros soit 6,3% de plus qu’en 2012.

 

« 2013 a été une année difficile et pleine de challenges, mais SEAT a montré son potentiel en se plaçant en Europe, parmi les marques aux plus fortes croissances. SEAT a également établi des records de vente et de production comparé aux années précédentes », a déclaré Jürgen Stackmann, Président SEAT S.A., lors de la présentation des résultats annuels 2013.

 

La forte concurrence sur le marché en Europe Occidentale (région la plus importante pour SEAT), due en partie aux difficultés économiques de la région, est le résultat de la baisse de marge moyenne par unité vendue, l’une des raisons du résultat opérationnel de -217 millions d’euros en 2013, comparé au -134 millions en 2012*. Le résultat opérationnel a également été affecté par une hausse des créations d’emplois, des coûts de restructuration et une hausse de l’amortissement, dus au lancement de nouveaux produits.

 

SEAT a fortement investi ces cinq dernières années afin d’assurer son futur, allouant plus de 2,6 milliards d’euros en investissement et en Recherche & Développement. Le résultat net atteint -149 millions d’euros, comparé aux -30 millions de l’année antérieure.

L’EBITDA de l’entreprise (bénéfices avant intérêts, impôts, dotations aux amortissements et provisions sur immobilisations) a été amélioré de 73%, atteignant 221 millions d’euros, et le cash-flow opérationnel a été amélioré de 70% à 358 millions d’euros. Pour la première fois depuis 2007, les investissements ont été couverts à 100% par le cash-flow opérationnel.

 

Holger Kintscher, Vice-président en charge des Finances et de l’Organisation SEAT, a déclaré « SEAT a rationalisé son bilan comptable, consolidant sa situation financière. L’entreprise a considérablement amélioré sa capacité à autofinancer ses investissements et a également amélioré la qualité de son business opérationnel ».
 
 
Qualité et efficience

Avec plus de 102 000 unités livrées dans le monde (+44,4%), la Leon est le facteur clé de la performance positive de SEAT en termes de ventes en 2013, puisque les ventes globales de la marque ont atteint 355 000 unités, soit une hausse de 10,6% par rapport à 2012. La version 5 portes, modèle vendu sur une année pleine, est devenue le modèle le plus vendu de la gamme dans de nombreux pays (Allemagne, Royaume-Uni, France, Italie, Turquie,…). SEAT a profité de la crise pour réduire sa dépendance à son marché domestique et pour se développer à l’international, exportant 83% de sa production l’an dernier, comparé au 75% de 2009.

 

Outre la Leon, les familles Ibiza et Altea ainsi que la deuxième année pleine de production de l’Audi Q3, ont permis à SEAT d’atteindre son plus grand volume de production dans l’usine de Martorell depuis 2007, totalisant plus de 390 000 unités (+3,4%). Pour le 20ème anniversaire de son inauguration, l’usine de Martorell a obtenu le prix « Automotive Lean Production » pour l’efficacité appliquée à ses processus de production.

 

La qualité appliquée à ses processus et aux produits SEAT a gagné en reconnaissance à l’international, améliorant l’image de marque de l’entreprise. Trois modèles SEAT (Leon, Ibiza, et Alhambra) ont obtenu des récompenses dans de nombreux pays, en particulier le prix « Car of the Year » au Royaume-Uni et « Car of the Year » en Espagne, pour la Leon.
 
 
Emploi et écologie

L’engagement social et environnemental ont été les objectifs principaux de SEAT en 2013. L’entreprise est restée l’un des plus importants employeurs en Espagne et contrairement au marché du travail domestique, SEAT a émergé de la pire période de crise avec la création de plus de 1 000 emplois, passant de 10 369 employés en 2009 à 11 458 l’an dernier.

 

L’engagement de SEAT à la formation – dont environ 13 millions d’euros annuels y sont dédiés – et particulièrement au programme de formation à double vocations mené à l’école des apprentis de l’entreprise, continue de susciter un énorme intérêt auprès de milliers de jeunes qui voient l’entreprise comme une excellente opportunité de réaliser leurs objectifs personnels et professionnels.

 

L’inauguration de SEAT al Sol, la plus grande plateforme photovoltaïque de l’industrie automobile, est devenue l’emblème de l’engagement environnemental de SEAT. Grâce au label Ecomotive, 60% des véhicules commercialisés par SEAT dans le monde émettent moins de 120 g/km de CO2, un chiffre en hausse de 80% sur le marché espagnol. Dans le même temps, l’entreprise travaille sur des initiatives pour augmenter l’utilisation du gaz naturel (GNV), un combustible propre, sûr et abordable. SEAT propose actuellement deux modèles fonctionnant au GNV: la Leon TGI et la Mii EcoFuel, qui est le modèle aux plus basses consommations et émissions de CO2 de l’histoire de SEAT, avec 79 g/km.
 
 
L’avenir de SEAT

En 2014, la gamme de véhicules SEAT continuera de s’étendre principalement autour de la famille Leon. Après avoir dévoilé la Leon CUPRA au salon de Genève, voiture la plus rapide et la plus puissante de l’histoire de SEAT, le prochain modèle lancé avant l’été sera la Leon ST 4Drive (4 roues motrices), qui sera suivie par la Leon X-Perience, une version cross-over familiale, en fin d’année.

 

L’Ibiza, best-seller de SEAT au sommet des ventes en Espagne depuis 2001, verra sa gamme élargie dans un mois avec une série spéciale qui commémorera les 30 ans de la citadine espagnole. Cet été, débuteront également les ventes de la Mii by MANGO, la petite citadine présentée à Genève qui a été créée en collaboration avec la marque de vêtements basée à Barcelone.

 

La marque a débuté l’année 2014 avec une amélioration de ses ventes, particulièrement pour la Leon. De janvier à février 2014, les immatriculations de Leon ont augmenté de 46% par rapport à la même période en 2013; 18 700 unités ont été vendues dans le monde. Près de 20 000 commandes ont déjà été passées pour la Leon ST depuis le début de la production, lors du dernier trimestre 2013.

 

« Les difficultés persistent dans notre environnement économique et nous faisons face à de nombreux challenges, aussi bien en tant que « secteur » qu’en tant qu’ « entreprise ». Mais SEAT a une base financière plus solide qu’auparavant et une stratégie claire pour l’avenir, basée sur le succès de la formule Leon » a déclaré Jürgen Stackmann, président SEAT S.A.

 

(*) SEAT prépare sa déclaration financière individuelle selon le Plan de Comptabilité Général Espagnol, sans inclure ses filiales. Volkswagen applique les standards de comptabilité internationaux (IAS/IFRS) et consolide les chiffres de la marque SEAT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>